Pharmacologie médicale: vue d'ensemble

Les points essentiels

>>> Pour un scientifique :

C’est une entité moléculaire (petite ou grosse, naturelle ou synthétique) ou supramoléculaire, voire cellulaire, qui après administration à un être vivant, interfère avec des processus biologiques ou pathologiques de telle manière que l’effet final présente un intérêt thérapeutique. Ces entités sont appelées principes actifs.

>>> Pour un pharmacien :

C’est une forme pharmaceutique (galénique) contenant un ou plusieurs principes actifs, accompagnée d’excipients ou adjuvants destinés à obtenir une forme administrable.

>>> Pour un médecin :

C’est un des outils thérapeutiques à sa disposition.

>>> Pour le législateur français : 
Selon l’article L 511 du Code de la Santé Publique (23.09.67) (livre V)

“On entend par médicament, toute substance ou composition présentée comme possédant des propriétés curatives ou préventives à l’égard des maladies humaines ou animales, ainsi que tout produit pouvant être administré à l’homme ou à l’animal, en vue d’établir un diagnostic médical ou de restaurer, corriger ou modifier leurs fonctions organiques”.

Les médicaments sont composés de principes actifs et d’excipients et sont présentés sous une forme galénique.

Les principes actifs, porteurs de l’activité pharmacologique, sont désigné par une appellation abrégée en un mot officialisée par l’organisation mondiale de la santé la dénomination commune internationale ou DCI.

Les excipients sont indispensables pour assurer la conservation du médicament, lui donner un volume et une présentation utilisable par le malade et permettre son identification. Ils jouent un rôle important dans la vitesse de mise à disposition de l’organisme du principe actif. Inactifs quant à leur intérêt thérapeutique, ils peuvent cependant entraîner des effets nocifs.

Imprimer E-mail