Pharmacologie médicale: vue d'ensemble

Systèmes de transport et de recapture

  • Systèmes de transport :

Le transport des ions et des petites molécules à travers les membranes cellulaires nécessite généralement une protéine de transport. Les vecteurs qui ne nécessitent pas d'énergie pour leur fonctionnement sont des transporteurs (qui déplacent un ion ou une molécule dans une seule direction), des symporteurs (qui déplacent deux ou plusieurs ions ou molécules), ou des antiporteurs (qui échangent un ou plusieurs ions ou molécules contre un ou plusieurs ions ou molécules). Les vecteurs nécessitant de l'énergie pour leur fonctionnement sont appelés "pompes" et sont des enzymes spécifiques.

Ces molécules vectrices peuvent ainsi être activées ou inactivées par les médicaments. Il existe de nombreux exemples de tels vecteurs, comprenant ceux qui sont notamment responsables du transport du glucose et des acides aminés à l’intérieur des cellules, le transport des ions et des nombreuses molécules organiques par le tubule rénal, le transport des ions sodium et des ions calcium en dehors des cellules. Ces systèmes de transport sont la cibles de médicaments qui les bloquent. Par exemple, les digitaliques inhibent la Na+/K+ ATPase du cardiomyocyte, modifiant ainsi l'équilibre ionique et l'activité des autres systèmes de transport de la cellule. Il en résulte une augmentation du contenu sodique du cytosol et secondairement un accroissement de la quantité de calcium disponible pour la contraction.

fig. 1 : Interaction des digitaliques avec l’homéostasie calcique

2.2.5.figure1

  •  Systèmes de recapture :

Au cours de la neurotransmission, plusieurs systèmes participent simultanément à la régulation de la transmission synaptique. Ainsi il existe un processus de recapture du neurotransmetteur libéré dans la fente synaptique qui est localisé au niveau présynaptique.

fig. 2 : représentation schématique du système de recapture présynaptique

2.2.5.figure2

Ces transporteurs permettant la recapture des neuromédiateurs sont membres d'une famille importante ayant des motifs de structure communs, notamment un domaine transmembranaire constitué de 12 hélices. Dans le cas des catécholamines, ce transporteur ou "captage-1" se caractérise par une affinité élevée pour la noradrénaline et sensiblement plus faible pour l'adrénaline. Des systèmes similaires ont été identifiés pour la dopamine, la sérotonine et tout une variété d'acides aminés.

Ces systèmes de recapture sont la cible de médicaments spécifiques comme la cocaïne, la fluoxétine (sérotonine), l'imipramine (noradrénaline) ou la venlafaxine (noradrénaline, sérotonine) (tableau). Ainsi, certains antidépresseurs centraux présentent-ils une forte affinité pour le récepteur et/ou les systèmes de transport de certains neurotransmetteurs. C’est ainsi qu'ils s'opposent à la recapture de la noradrénaline et/ou de la sérotonine, potentialisant ainsi l’action de ces neurotransmetteurs.

  •  Inhibiteurs des systèmes de transport et de recapture.

SystèmeS de transport ou de recapture

Inhibiteurs

Recapture de la noradrénaline

Inhibiteurs sélectifs de la recapture de sérotonine (imipraminiques), inhibiteurs mixte de recapture de la noradrénaline et de la sérotonine (venlafaxine)

Recapture de la sérotonine

Inhibiteurs sélectifs de la recapture de sérotonine (fluoxétine), inhibiteurs mixte de recapture de la noradrénaline et de la sérotonine (venlafaxine)

Transfert rénal des acides faibles

Probénécide

H+/K+ ATPase ou "pompe à proton"

Oméprazole

Na+/K+ ATPase

Digitaliques

Echangeur Na+/H+

Amiloride

Cotransporteur Na+/K+/Cl-

Furosémide

Imprimer