Pharmacocinétique et variabilité de réponse au médicament

Les points essentiels

Le Suivi Thérapeutique Pharmacologique (STP) repose sur la mesure de la concentration sanguine du médicament administré à un patient, dans le but d'adapter individuellement la posologie. Cette approche repose sur le principe que, pour certains médicaments, les effets sont directement reliés à leur concentration et que la concentration obtenue chez un sujet donné n'est pas prévisible en raison d'une variabilité pharmacocinétique interindividuelle.

Les relations "concentration-effets" sont étudiées au cours du développement clinique du médicament, avant ou après sa mise sur le marché. Ces études permettent de définir l'intervalle de concentrations qu'il est souhaitable d'obtenir chez le malade afin d'optimiser l'effet thérapeutique et de minimiser les effets indésirables. Cet intervalle de concentrations est souvent appelé "zone thérapeutique" ou "intervalle thérapeutique". Pour quelques médicaments, cet intervalle n'est pas fixe et peut varier selon les circonstances.

Pour un médicament donné, la mesure des concentrations sanguines est utile si :

- La zone thérapeutique est étroite.
- La variabilité pharmacocinétique interindividuelle est importante.
- Il n'y a pas d'autres critères d'évaluation de l'effet.
- La mesure de la concentration sanguine est réalisable en pratique.

A l'échelle d'un patient, la mesure des concentrations sanguines du médicament est utile si :
- Le patient présente des signes ou un risque de sous-dosage ou de surdosage. 
- Le résultat peut effectivement être pris en compte pour adapter la posologie. Cela implique que :
* Les conditions de réalisation du dosage ont été respectées pour garantir la fiabilité du résultat (Tableau 1). 
* Les autres éléments nécessaires à l'interprétation du résultat (notamment la variabilité interindividuelle de la relation concentration - effet) et/ou qui vont guider l'adaptation de posologie sont connus.

Tableau 1. Conditions de réalisation du dosage

Un dosage de médicament n'est valide que si :                                         

- Il concerne la ou les formes pharmacologiquement actives.
- Il a été réalisé sur la matrice biologique adéquate.
- Il a été effectué à l'état d'équilibre des concentrations sanguines.
- Il a été effectué au temps requis par rapport à la dernière administration.

Le non-respect de ces éléments peut conduire à une erreur d'interprétation et à une modification à tort de la posologie.

Imprimer E-mail

Login