Protéasome

Résumé de la fiche

Le Bortézomib c’est la première molécule développée et commercialisée pour inhiber le protéasome. Il réduit la prolifération ainsi que la survie des cellules malignes en bloquant leur progression dans le cycle et en régulant négativement l'expression d'inhibiteurs d'apoptose.
Des études expérimentales ont confirmé que le bortézomib, en altérant la stabilité ou l'activité de ces protéines impliquées dans le cycle cellulaire, induit l'apoptose des cellules myélomateuses malignes, et semble épargner les cellules normales. L’inhibition du protéasome entraîne également une diminution des capacités d’adhésion des cellules myélomateuses, une diminution des capacités de réparation de l’ADN, accompagnée d’une potentielle restauration de la sensibilité aux agents dégradant l’ADN ainsi qu’un effet antiangiogénique.

Le Carfilzomib c'est un inhibiteur du protéasome de seconde génération, actif sur les lignées de cellules myélomateuses résistantes. Il a démontré son efficacité en Phase 3 de développement en association avec le RevDex (Revlimid™  + Dexaméthasone). Le carfilzomib serait moins neurotoxique et permettrait d’obtenir des réponses chez les malades réfractaires et déjà lourdement traités.

Item(s) ECN

291: Traitements des cancers
317: Myélome multiple des os
326: Prescription et surveillance des classes de médicaments les plus courantes chez l’adulte et chez l’enfant

Rappel physiopathologique

Les protéines cellulaires sont détruites par deux mécanismes différents : le système lysosomial (10-20% des protéines essentiellement membranaires) et le système du protéasome (près de 80% des protéines intracellulaires). Les inhibiteurs dérivés de l’acide boronique bloquent l'activité thréonine protéase par inhibition de l'activité chymotrypsine, aboutissant à une diminution de la dégradation des protéines régulant le cycle cellulaire : IκBα, cycline E, p53 ou p27. Ceci aboutit à la diminution de la multiplication cellulaire tumorale et l'induction de l'apoptose.

Médicaments existants

Bortezomib (Velcade™)

Carfilzomib (Kyprolis™) Il bénéficie d'une Autorisation Temporaire d'Utilisation (ATU) en France. Il est homologué aux États-Unis et en Europe pour le traitement du myélome multiple en association

                                       avec le lénalidomide et la dexaméthasone pour des patients ayant reçu au moins un traitement antérieur.

Imprimer la fiche

  • 31 mai 2017

Login