coronavirus logo V9 

Le Placebo (“je plairai”), est une substance, une forme pharmaceutique ou tout autre traitement présenté comme efficace alors qu’il est dénué d’activité pharmacologique.

On distingue placebo « pur » (inerte et neutre) et placebo « impur » (possèdant certaines propriétés pharmacodynamiques sans aucun lien avec la pathologie à traiter). 

En pharmacologie, l’effet placebo est défini comme l’écart positif constaté entre le résultat thérapeutique observé et l’effet thérapeutique prévisible en fonction des données strictes de la pharmacologie. 

Plusieurs facteurs conditionnent l’effet placebo : le médicament (forme galénique et voie d'administration, posologie, coût du traitement, nouveauté, couleur, taille, goût, nom, délivrance sur ordonnance et existence d'effets indésirables), le médecin, le malade. 

Plusieurs théories ont été avancées pour expliquer le mécanisme d’action du placebo (réduction de l’anxiété, impact cognitif et conditionnement) et impliquent différents neurotransmetteurs et neuropeptides.

Caractéristiques de l'effet placebo :

Caractéristiques Effet pharmacodynamique Effet placebo
Effet de la substance  Dépend de la nature de la substance utilisée Indépendant de la nature de la substance utilisée
Mécanisme Intéraction physique ou chimique Phénomènes cognitifs, de conditionnement...
Reproductibilité Reproductible Non reproductible 
Spécificité Spécifique Non spécifique
Effet dose Dépend de la dose Inconstant

 

Le placebo peut aussi engendrer des effets indésirables : on parle alors d'effet nocebo.


Dans toute étude pharmacologique chez l'animal, l'utilisation d'un placebo pur permet d'évaluer l'action pharmacodynamique spécifique du nouveau médicament. 

Dans tout essai de pharmacologie clinique, l'évaluation d'un nouveau produit comparativement à un placebo permet de tenir compte de l'évolution spontanée de la maladie traitée, contrôle les effets de la suggestion et démontre l'efficacité du nouveau produit (s'il se montre supérieur). L'emploi du placebo dans le groupe témoin ne se justifie du point de vue de l'éthique que lorsqu'il n'existe pas pour l'affection en cause de traitement déjà validé ou reconnu par l'usage ou bien dans le cas d'affections peu graves, spontanément curables, d'évolution bénigne. Les patients doivent être informés lors de la signature du consentement éclairé.


En pratique quotidienne, certaines pathologies semblent particulièrement sensibles à l'effet placebo. La prescription du placebo peut se justifier dans certains cas.

Actualités

La mise à jour de l'ouvrage Bon usage de…

12-11-2021

La mise à jour de l'ouvrage Bon usage des médicaments et des thérapeutiques non médicamenteuses, référentiel officiel R2C du CNPM et du CNET, est disponible en librairie !Un immense merci à tous...

Lire la suite...

La mise à jour de l'ouvrage Bon usage de…

12-11-2021

La mise à jour de l'ouvrage Bon usage des médicaments et des thérapeutiques non médicamenteuses, référentiel officiel R2C du CNPM et du CNET, est disponible en librairie !Un immense merci à tous...

Lire la suite...

Informations journées de Nantes 2021

20-09-2021

Chers amis, Voici ci-dessous les informations pour l'inscription aux journées de Nantes : Journées de pharmacologie médicale DESC/FST-DPC, les mercredi 24 et jeudi 25 novembre 2021 (Salle des assemblées, Faculté de...

Lire la suite...

 

Autres sources d'informations
 basededonnesmedicament  docamed